logo

La communication interne : levier incontournable pour accompagner toute transformation Ali Alaoui MDAGHRI

Dans toute conduite du changement, un élément clé joue un rôle déterminant pour le succès du projet : la communication interne. 

Fusions, transformations industrielles ou digitales, lancement de nouveaux produits ou services… On ne compte plus les opérations qui ont échoué à cause d’une communication qui arrive trop tard ou qui est malmenée. Il en va donc réellement du succès du changement souhaité. Cela est d’autant plus valable aujourd’hui où les collaborateurs sont considérés comme les premiers ambassadeurs de l’entreprise, et que les concepts d’intelligence collective, d’engagement et d’expérience collaborateurs sont devenus particulièrement vertueux.

L’incontournable adhésion de tous 

Les collaborateurs d’une entreprise qui se transforme sont doublement impactés . Cela touche en premier lieu leurs méthodes, outils et pratiques de travail, de métiers et de continuité d’activité. Par ailleurs, ils sont impactés sur un plan plus difficile à rationaliser et à mesurer : le facteur culturel et émotionnel. Si, pour le premier niveau, cela consiste principalement à garantir que le corps social de l’entreprise est correctement exposé aux messages-clés, pour le second niveau, la question est plus complexe. 

En réalité, une communication interne sur un projet de changement n’est réussie que lorsqu’elle contribue à favoriser l’adhésion des collaborateurs et leur mobilisation dans son succès. Le changement est alors présenté sous son meilleur jour, expliqué dans ses tenants et aboutissants, et les collaborateurs sont écoutés dans leurs préoccupations, inquiétudes et besoins. Et de la même manière que le changement se prépare, la communication interne autour de cette transformation se travaille en amont. Dans ce domaine, l’improvisation peut coûter très cher. 
Bien pensée, bien budgétisée et bien déployée, la communication démultiplie les chances que les collaborateurs s’approprient et s’immergent dans ce changement qui leur est proposé.

La culture d’entreprise pour alliée

Certaines entreprises sont favorisées en ce sens par leur culture interne. Si, dans une organisation, l’agilité, la transparence et la communication sont des valeurs pratiquées au quotidien, elle sera d’autant plus en mesure d’absorber ,  d’adhérer, puis d’apprécier le changement qui s’opère. D’autres entreprises doivent faire un effort particulier en ce sens afin de modifier les mentalités et les comportements ancrés. Et dans les deux cas, c’est à grand renfort de pédagogie, d’interaction, de communication et de relation qu’il est possible d’obtenir le résultat souhaité. 

Dans une logique de conduite du changement, culture d’entreprise et communication interne sont donc les deux faces d’une même médaille qu’il est nécessaire de travailler de concert. 

Cette communication interne et la culture d’entreprise sont portées par le top management avant tout. Pour se donner toutes les chances de réussite, ces dirigeants doivent se soucier principalement à préparer leurs équipes au changement à travers une communication transparente de proximité. 
Le changement, plus qu’un processus, c’ est avant tout un état d’esprit. Un état d’esprit que la communication interne travaille, pour garantir un alignement des représentations que se font les collaborateurs avec leur propre vision.